Los chozos de Pedro Muñoz

Petites constructions en pierres sèches, recouvertes de chaux, réalisées autrefois par les viticulteurs, les chozos servaient de petite chambre pour la nuit. Les paysans partaient de Pedro Muñoz pour la semaine, travaillant dans la vigne, ils pouvaient ainsi dormir sur place et éviter les allers retours journaliers. Habitat très rustique, il se limite à 1 seule pièce d'environ 4 à 6 m² et parfois d'une cheminée. Aux murs très épais (entre 60 et 80 centimètres) il protège de la chaleur la journée, et du froid la nuit.

 

Avec l'arrivée des tracteurs et voitures les chozos n'ont désormais plus d'utilité, et tombent peu à peu en ruine.

 

Seul Ignacio entretient son chozo, ce qui en fait le dernier de Pedro Muñoz encore en état.

                                                  Images de Fernando Martin (voir plus).

Le chozo d'Ignacio

Ignacio a hérité de vignes et d'un chozo.

 

Ce chozo construit par son père il y a environ 70 ans, est régulièrement entretenu afin d'en maintenir l'état. 

 

Pour l'anecdote, les parents d'Ignacio, une fois mariés, réalisèrent leur lune de miel dans les champs, la journée à entretenir la vigne, et dormant la nuit dans le chozo.

                                                                            Photos NFM - 08 2013

Partagez cette page avec vos amis,

Compartir esta pagina con vuestros amigos