Les sites religieux de Pedro Muñoz

L'église San Pedro

La Chapelle de Nuestra Dama de Los Angeles

La Chapelle de la Virgen del Buen Parto

La Chapelle San Isidro

La Chapelle San Cristobal 

 

 

Lieux de la ferveur des pedroteños

Eglise San Pedro

 

Située Place d'Espagne, l'église est formée en croix latine, rehaussée d'une tour carrée datant de 1721.

 

En son centre domine une coupole qui s'appuie sur quatre grandes colonnes.

   

La forme actuelle de l'église date de 1700. A cette époque et jusqu'en 1728, la vieille chapelle est complétée par une nef, plusieurs autres chapelles, un clocher et une coupole. 

En fait, l'histoire religieuse de Pedro Muñoz ne débute pas à cette époque, mais bien avant.

 

C'est au XIV ème siècle que le premier lieu de prières est construit, dédié à Saint Antoine de Padoue.

 

Après l'épidémie de la peste noire, une période de destructions et désolation en Espagne, Pedro Muñoz retrouve alors peu à peu son dynamisme. Ainsi en 1525, à l'initiative de Juan Mayordomo, la chapelle est reconstruite. Elle honore désormais San Pedro (Saint Pierre).

 

 

En 2000, les pedroteños ont fêté les 300 ans de leur église, à cette occasion l'intérieur a été entièrement rénové.

 

En 2010, des travaux de toiture sont réalisés, mais un grave accident se produit le 18 janvier. En effet, une partie de la coupole s'effondre tuant un ouvrier et en blessant grièvement un autre. Un très grand élan de solidarité se met alors en oeuvre, pour aider les familles des victimes, mais aussi pour lancer une grande souscription pour rénover l'église.

L'église a rouvert le 17 avril 2011 après 15 mois de travaux. 

 

Ermita de Nuestra Señora de los Ángeles, ou "Ermita"

 

Reconstruite en 1760 sur les bases d'une chapelle déjà existante, l'Ermita est ornée d'une coupole blanche en son centre. En 1771 une nouvelle tranche de travaux reprend, pour se terminer 1779.

 

Lors de la Guerre Civile espagnole, l'Ermita est entièrement détruite, seuls résistent les murs extérieurs. Après la guerre l'Ermita est entièrement rénovée. Elle accueille Notre Dame de los Angeles, Sainte Patronne de Pedro Muñoz.

 

Chaque année, le 30 avril, les pedroteños chantent le Mayo Manchego en l'honneur de la Sainte Patronne.

Ermita de la Virgen del Buen Parto, ou "San Miguel"  

 

Très souvent appelée San Miguel par les pedroteños (le 1er Saint auquel été dédié ce site) cette chapelle de petite taille a une forme carrée. Un grand porche, constitué de 3 grandes arcades en façade, précède son entrée et crée ainsi une zone d'ombre très appréciée l'été.  

 

La chapelle de la Virgen del Buen Parto est très liée au Pont San Miguel qui traverse le Zancara à ses côtés.

 

Construite au XIV ème  par les paysans et pasteurs, cette chapelle étaient pour eux un lieu de prières, mais aussi un refuge en cas de nécessité.

 

Plusieurs fois détruites au XV et XVI èmes siècles, jusqu'à tomber en ruines, le lieu de culte est abandonné et la chapelle devient alors une étable.


En 1690 des travaux sont entrepris, et en 1695 la chapelle est inaugurée et dédiée à Nuestra Señora del Buen Parto. Pendant la Guerre Civile, la chapelle et la vierge sont saccagées, puis rénovées dans les années 40. 

 

Ermita San Isidro et

Ermita San Cristobal

 

Peu d'informations pour le moment sur ces deux Chapelles, situées à la sortie de Pedro Muñoz sur la route de Mota del Cuervo.

 

Chaque année en Mai, un pélerinage part de Pedro Muñoz pour rejoindre San Isidro (St Isidore), pour y fêter les agriculteurs. A ses côtés, nous retrouvons la chapelle San Cristobal (St Christophe), où chaque année on fête les voyageurs, et professionnels du transport.

 

Crédit photos Elena Belloso et Mairie de Pedro Muñoz

Photos extraites du livre "Pedro Muñoz, imagenes del recuerdo, 1870-1970" avec l'aimable autorisation de la Municipalité de Pedro Muñoz.

Partagez cette page avec vos amis,

Compartir esta pagina con vuestros amigos :