Carole à Pedro Muñoz

Dans le cadre de ses études, Carole, jeune Goulainaise, a réalisé un stage import-export. Elle a décidé de le suivre en Espagne, et avec notre aide c'est la coopérative Coloman à Pedro Muñoz qui l'accueille de mars à juin 2017. 

 

Samedi 20 et dimanche 21 mai

Je suis allée à Tolède le weekend dernier et je suis tombée littéralement sous le charme de cette ville magnifique, pleine de culture et d’histoire. Notamment la cathédrale qui est superbe tant à intérieur qu’à l’extérieur !

 

La ville est toute en pierre avec beaucoup d’édifices religieux comme l’église des jésuites, la synagogue ... et on peut vite se perdre dans les ruelles. Heureusement pour moi j’étais accompagnée de très bonnes guides qui connaissent d’ailleurs les meilleurs bars à tapas pour bien finir la journée ! (en savoir plus sur Tolède)

 

Pour ceux qui souhaiteraient s’y rendre je recommande la visite de l’alcazar, château incontournable qui surplombe la ville. Plusieurs fois détruit puis reconstruit on peut au passage apprendre de petites anecdotes intéressantes sur les phénomènes étranges pendant les gardes de nuit.

 

Semaine de travail

De retour à l’entreprise, je me suis vue confier certaines tâches de comptabilité ou encore de recherche d’importateurs Etats-Uniens et autres.

 

Fatima m’a aussi chargée de la pesée des camions citernes lorsqu’ils viennent se ravitailler en vin. De manière concrète je dois m’occuper de la pesée des citernes lorsqu’elles arrivent et lorsqu’elles repartent remplies pour évaluer le chargement. Je récupère ensuite les bouteilles tests associées à chaque chargement pour les classer et les envoyer aux laboratoires chargés des analyses.

 

Puis récemment j’ai pu accompagner Victoria et Casimiro à Fenavin qui avait lieu à Ciudad Real ! Il s’agit du plus grand salon du vin en Espagne qui rassemble plus de 1300 exposants, avec pour objectif de créer des contacts commerciaux à l’international. Pendant 3 jours j’ai donc fait tester les vins aux intéressés, surtout le vin bleu qui a beaucoup interpellé, et assisté aux négociations entre Victoria et des commerciaux de toutes nationalités, Chinois, Ukrainiens, Nigérians, Japonais, Etats-uniens, etc. Une expérience très intéressante et enrichissante !

 

Dimanche 30 avril et lundi 1er mai

Début du mois de mai haut en couleurs et festivités avec le mayo Manchego ! Pendant un long weekend 10 jeunes filles, les Damas (les reines du villages) ou Mayeras, sont mises à l’honneur et s’habillent avec les costumes colorés typiques de la région. Elles sont donc présentes lors des différentes activités organisées à l’occasion tel que le spectacle de castagnettes, le défilé, etc ...

 

L’évènement le plus important est cependant la ronda dans la nuit du 30 avril au 1er mai, pendant laquelle la majorité des habitants font le tour les 10 maisons des Damas dans une atmosphère très festive et chaleureuse ! Arrivés à une maison on chante l’hymne du Mayo Manchego à la Dama puis on se fait servir le zura, boisson locale (vin blanc, sucre, eau, épices ...), avant de repartir pour la maison suivante, et ce jusqu’à une heure tardive.

 

Puis le 1er mai a lieu un défilé de la place de la mairie jusqu’aux arènes avec les Damas, les fanfares, sans oublier les français venus nous rejoindre ! C'est ensuite le Festival du Mayo Manchego, 54ème édition cette année, qui invite de nombreuses troupes folkloriques de jota à se produire devant un large public.

 

En résumé c’est un weekend très convivial où tous les Pedroteños se retrouvent et partagent un moment de fêtes et de traditions, sans oublier d’aller faire un petit tour à ‘las Carpas’ (le Chapiteau) pour se désaltérer et le tout dans une ambiance très Manchégale !

 

Samedi 22 avril 2017

La semaine dernière étant la semaine sainte, 3 jours sont fériés pour permettre aux chrétiens de célébrer la résurrection du Christ. Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle est célébrée en conséquence avec des processions le dimanche, mercredi, jeudi, vendredi et samedi dans chaque villes et villages d’Espagne avec des retransmissions en direct sur une grande partie des chaines nationales.

 

A cette occasion certains espagnols revêtent donc les costumes traditionnels et défilent dans les rues en portant des chars à l’effigie de Jésus ou de Saintes. Pour assister à ces processions, qui peuvent durer jusqu’à 4h pour certaines d’entre elles, les spectateurs s’apprêtent comme pour aller à un mariage et j’ai donc été surprise de constater que le catholicisme avait une place aussi importante ici.

En Journée nous avons profité des temps libres pour aller visiter les environs et notamment le château de Belmonte qui m’a beaucoup plu ! Avec un mélange entre l’architecture espagnole et française il est très bien restauré et attire un grand nombre de visiteurs. Il a appartenu à Eugenia de Montijo, Impératrice de France (épouse de Napoléon III).

 

 

J’ai aussi eu l’occasion d’aller faire un tour du côté de l’Ermita de la Virgen del buen Parto (vers Zancara à Pedro Muñoz)  et à Campo de Criptana pour aller voir les moulins typiques de la région (les célèbres géants de Don Quichotte). Puis pour finir la semaine rien de mieux que d’aller voir les oiseaux et de se poser près de la lagune de Pedro Muñoz le temps d’une soirée.

 

Avec toute ces activités j’ai passé une très bonne semaine et surtout profité des hojuelas, beignets préparés pendant la semaine Sainte. Ils n’ont malheureusement pas duré très longtemps ! (les Amis de Pedro Muñoz proposent des hojuelas à la vente actuellement

Dimanche 9 avril 2017

Hola !

 

Après au moins 15h de route en bus me voilà enfin arrivée à Pedro Muñoz, ravie de retrouver le soleil et la chaleurosité des Pedroteños ! J’ai été très bien accueillie chez Mercedes et Santiago avec qui on se sent tout de suite chez soi. (Santiago est le Président de l'association Sin Orden Ni Conciertos, très impliquée lors du Mayo Manchego).

 

Un peu difficile au début pour se faire comprendre en espagnol mais on

s’y remet rapidement et les occasions de pratiquer ne manquent pas, surtout dans cette commune ou tout le monde se connaît à chaque coin de rue.

 

Pendant la semaine, j’effectue mon stage dans la Bodega Coloman où j’y ai aussi été très bien reçue par Casimiro. Etant en licence LEA spécialité commerce international je découvre donc le métier de l’import-export avec Victoria et mets mes connaissances linguistiques à profit en traduisant certains documents. Ces jours-ci je m’occupe notamment de traduire le nouveau catalogue des vins en français et de refaire la mise en forme. Par ailleurs c’est aussi la période où les salons internationaux se multiplient et dans lesquels Victoria se déplace afin de faire connaître leurs vins à l’étranger, bien que leur panel de pays d’exportations soit déjà très vaste ! En ce moment c’est surtout direction l’Asie, au Japon, en Corée du Sud et en Indonésie. Je m’occupe donc de rédiger des mails en anglais ou coréen pour garder contact avec les potentiels clients intéressés et participe aux préparations administratives pour le prochain Salon à Taiwan.

 

Quant au weekend, pas le temps de s’ennuyer !

 

Je suis déjà venue à Pedro Munoz auparavant et j’en profite donc pour retrouver des amis et découvrir les autres communes aux alentours comme Alcazár de San juan, El Toboso ou encore Mota del cuervo pour aller voir les moulins et profiter de la vue sur le vignoble.

 

Je reviendrai vers vous la semaine prochaine avec des photos sur la Semana Santa qui commence et ses processions et je vous dis Hasta luego !

Partagez cette page avec vos amis,

Compartir esta pagina con vuestros amigos :